Politique du GAFI sur les observateurs

20 juin 2008

Critères

i) L’organisation doit être une organisation intergouvernementale1  et internationale/régionale ; elle ne doit pas fonctionner selon les mécanismes du secteur privé.

ii) L’organisation doit avoir un rôle clair en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT).

iii) L’organisation doit endosser les normes du GAFI.

iv) L’admission de l’organisation en qualité d’observateur doit renforcer la portée géographique et/ou sectorielle du GAFI.

v) L’organisation doit être à même de contribuer aux travaux du GAFI.

vi) Si l’organisation devenait observateur, la réciprocité devrait s’appliquer entre elle et le GAFI, y compris s’agissant de la participation aux réunions et le partage des informations sur les questions de LBC/FT.

Éléments complémentaire

vii) L’organisation participe-t-elle aux travaux d’un groupe régional de type GAFI ?

Processus d’admission des observateurs

i) Une personne ayant autorité au sein de l’organisation écrit au Président du GAFI pour lui exprimer son intérêt pour devenir un observateur du GAFI. Cette expression d’intérêt doit contenir les éléments suivants :

ii) Le Président du GAFI accuse réception de la demande et soumet l’expression d’intérêt à la plénière pour considération

iii) Le Président du GAFI informe le candidat de la décision et, si elle est positive, le Secrétariat du GAFI établit un point de contact pour la communication des informations et toute question pratique

 

1 - Y compris les organisations internationales d’autorités compétentes.