Présidence

 

 
M. Juan Manuel Vega-Serrano (Espagne)
Président du GAFI 2016-2017

Président du GAFI

Le Président du GAFI est un haut fonctionnaire nommé par la Plénière du GAFI parmi ses membres pour un mandat d’un an qui commence le 1er juillet et s’achève le 30 juin de l’année suivante.  Le Président convoque et préside les réunions de la Plénière et du Comité directeur. Il supervise le Secrétariat du GAFI.

En juillet 2016, M. Juan Manuel Vega-Serrano est devenu le Président du GAFI.  Il avait occupé le poste de Vice-président du GAFI depuis juillet 2015.  Il a succédé M. Je-Yoon Shin de Corée

Juan Manuel Vega-Serrano est le directeur et chef de la direction de SEPBLAC, cellule de renseignement financier de l'Espagne et de l'autorité de surveillance LBC/FT.

M. Vega-Serrano a rejoint la haute fonction publique en 1992. En 2001, il devient Directeur Général adjoint du Trésor et a commencé à assister aux réunions du GAFI. En 2005, il a été nommé Secrétaire de la Commission pour la prévention du blanchiment d'argent, à partir de laquelle il a promu une révision complète du cadre juridique LBC/FT de l'Espagne.

M. Vega-Serrano est titulaire d'un doctorat en droit (Ph.D.) et un Diplôme d'Etudes Approfondies en Economie. Il a publié plusieurs livres et articles sur la régulation financière.

 

 

Vice-Président du GAFI

Le Vice-président du GAFI, qui est également le Président-désigné du GAFI, est nommé par la Plénière parmi ses membres pour une durée d’une année précédant son mandat de Président.  Le Vice-président assiste le Président dans l’exécution de ses fonctions et remplace le Président, lorsque c’est nécessaire.

     
  Santiago Otamendi (Argentine)
Vice-Président du GAFI 2016-2017

M. Santiago Otamendi de l'Argentine occupe le poste de Vice-président du GAFI depuis juillet 2016.

M. Otamendi est le secrétaire de la Justice au Ministère national de la justice et des droits de l'homme de la République d'Argentine.

En 1987, M. Otamendi a rejoint la Magistrature fédérale de l'Argentine, servant dans diverses bureaux du système de justice pénale. En 2004 , il a été nommé Juge de district en matière pénale. Entre 2010 et 2012 , il a été Conseiller au Conseil de la magistrature, organe constitutionnel chargé de la sélection des juges candidats à l'approbation législative, exerçant un pouvoir disciplinaire sur les magistrats et la supervision du budget de l'appareil judiciaire. De 2012 à 2014, il a été nommé Secrétaire général pour l'accès à la justice et les droits de l'homme au bureau du Procureur général. M. Otamendi a également servi en tant que Directeur des affaires internationales de la magistrature de la Fédération argentine.

Mr. Otamendi received his Law Degree from the Catholic University of Argentina in 1990. In academia, Mr. Otamendi is currently an Associate Professor of Global Prevention of Money Laundering and Terrorist Financing at the National University of Buenos Aires and an Associate Professor of Criminal Procedure Law at the Institute for Public Security of the Metropolitan Police. He has published several papers and acted as speaker in various congresses on Justice and Criminal Policy affairs.

M. Otamendi a obtenu son diplôme en droit de l'Université catholique de l'Argentine en 1990. Dans le milieu universitaire, M. Otamendi est actuellement professeur agrégé de la prévention mondiale du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme à l'Université nationale de Buenos Aires et professeur agrégé de procédure pénale droit à l'Institut pour la sécurité publique de la police métropolitaine. Il a publié plusieurs articles et a agi à titre de conférencier dans divers congrès sur la justice et les affaires de la politique pénale .