Interpol

Anti-blanchiment d’argent

Chaque année, des officiers spécialisés d’Interpol passent en revue des milliers de messages en provenance des États membres, et informent les enquêteurs ordinaires de l’existence de liens entre différentes enquêtes dans différents pays. Dans les cas les plus importants et les plus complexes, le Secrétariat général de Lyon sert alors de centre d’information et de base pour les réunions coordonnées des Groupes d’action. Le premier instrument alors utilisé est le Système global de communications policières d’Interpol, le I-24/7. Grâce à l’utilisation de ce système, les enquêteurs à travers le monde peuvent rechercher et vérifier les informations, et ont un accès direct à la base de données. Avec l’ajout d’informations sur le blanchiment d’argent, les enquêteurs disposeront d’une source unique d’information en matière policière et financière.

L’Unité anti-blanchiment d’Interpol a vocation à améliorer l’efficacité de la coopération entre les différents partenaires dans la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme ; ceci passe par la mise en place d’officiers de liaison nationaux à travers le monde, oeuvrant en qualité de points de contacts. L’Unité anti-blanchiment, est également engagée dans des initiatives communes avec d’autres organisations internationales. Ceci comprend notamment des initiatives pour améliorer l’échange d’informations entre les Cellules de renseignements financiers (CRF). Enfin, le Secrétariat général d’Interpol contribue activement à la formation et à la fourniture d’assistance technique en matière LAB/CFT.

La lutte contre le financement du terrorisme

Le Groupe d’action anti-terrorisme d’Interpol, appelé « Fusion Task Force » se concentre sur les méthodes les plus significatives permettant le transfert d’argent par les terroristes. Le “Fusion Task Force” se sert de l’adhésion à Interpol comme d’un catalyseur permettant la collecte d’informations, afin d’identifier les membres des organisations terroristes ainsi que le réseau logistique qui les soutient. L’analyse globale identifiant les organisations, les suspects ou techniques qui pourraient causer un risque sont ensuite transférées aux États membres concernés.

Pour plus d'information concernant Interpol, veuillez consulter le site web d'Interpol: www.interpol.int