Le Fonds Monétaire International (FMI)

Le FMI contribue de façon substantielle aux efforts globaux LAB/CFT. En qualité d’institution connaissant une quasi-universalité en matière d’adhésion, le FMI constitue un forum naturel de partage des informations, de développement d’approches communes et de promotion des politiques et normes souhaitables. Le Fond reste dévoué à l’expertise LAB/CFT. Ainsi deux départements sont chargés d’exécuter les projets LAB/CFT du FMI : le Département des systèmes financiers et le Département juridique.

Suite à une révision du programme pilot d’évaluation des systèmes LAB/CFT en mars 2004, le Conseil exécutif du FMI a accepté de faire des questions LAB/CFT une part incluse dans le travail habituel du FMI. Ce dernier a également approuvé les 40+8 Recommandations révisées du GAFI en tant que standards sur la base desquels les Rapports LAB/CFT sur l’examen des normes et codes (ROSCs) devront être établis ; il a également approuvé la méthodologie révisée permettant d’évaluer la conformité aux standards. Plus récemment, le Conseil exécutif a été plus loin en approuvant la nouvelle Recommandation spéciale IX sur les passeurs de fonds, et les changements afférents dans la méthodologie.

Les évaluations LAB/CFT sont préparées sur la base du travail fournit par le Programme d’évaluation du secteur financier (PESF), un initiative commune de la Banque mondiale et du FMI, spécialement conçue pour évaluer les Centres financiers offshore (CFO).