L'utilisation des Recommandations du GAFI pour aider la lutte contre la corruption

Reference Guide and Information Note on the Use of the FATF Recommendations to support the fight against Corruption

Télécharger pdf ( 1,274kb)

Cette note d'information (disponible en anglais uniquement) indique pourquoi la conformité avec les Recommandations du GAFI crée un environnement dans lequel il est plus difficile pour la corruption de prospérer non détectée et impunie.

Le G20 a demandé au GAFI d’aborder le problème de la corruption dans le cadre de ses travaux sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. La corruption et le blanchiment de capitaux sont intrinsèquement liés. Les infractions de corruption, comme les dessous-de-table ou le détournement de fonds publics, sont généralement commis dans le but d'obtenir un gain privé. Le blanchiment de capitaux est le processus de dissimulation de gains illicites ayant été générés par l'activité criminelle. Les recommandations du GAFI ont été conçues pour lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, mais lorsqu'elles sont effectivement mises en œuvre, elles peuvent aussi aider à lutter contre la corruption, en:

  • sauvegardant l'intégrité du secteur public
  • protégeant les institutions désignées du secteur privé contre les abus
  • augmentant la transparence du système financier
  • facilitant la détection, l'investigation et la poursuite de la corruption et du blanchiment de capitaux ainsi que le recouvrement des avoirs volés.

Le guide de référence et la note d’information sur l’utilisation des Recommandations du GAFI dans la lutte contre la corruption avaient été initialement publiés en octobre 2010 afin de sensibiliser le public à leur rôle dans la lutte contre la corruption lorsqu’elles sont efficacement mises en œuvre.  Le GAFI a actualisé ces lignes directrices afin de les mettre en conformité aux Recommandations révisées du GAFI adoptées en février 2012.  

Le document est disponible en anglais uniquement.